Comment fonctionne l’historique des occupations ?

L’un des nombreux des points forts d’AGATT est la mise en réseau du planning des gardes avec la possibilité d’y travailler à plusieurs en même temps.
Conséquence logique : un besoin de traçabilité de l’information.

L’historique des occupations est le module dédié à ce besoin. Il permet de répondre aux objectifs suivants :

  • obtenir une traçabilité complète des actions effectuées dans le module "Planning mensuel",
  • apporter une réponse lisible aux questions : "qui a modifié l’information" et "à quel moment l’information a été modifiée ?",
  • identifier et corriger les erreurs de manipulation,
  • prévenir les éventuels actes de malveillance, notamment dans le cadre de la mutualisation et des échanges de SP entre centres de secours.

Comment fonctionne l’historique des occupations ?

• Dans le planning mensuel, cliquer sur la journée pour laquelle on souhaite consulter l’historique. L’éditeur des occupations apparaît.

Note : si un message est associé à l’occupation, un simple survol du pictogramme de cette occupation permet de visualiser la teneur du message.

• Cliquez sur l’item [Historique] et l’historique des occupations apparaît.

JPEG

Lecture du tableau d’historique  :

  • Colonne "Opérateur" : la personne qui a effectué l’action.
  • Colonne "Action" : ce qui a été fait. Il peut s’agir de la pose d’une occupation (garde, stage, etc.), ou bien de la suppression d’une occupation.
  • Colonne "Affectation" : le CS concerné par l’occupation. Non valable si l’action est la suppression d’une occupation.
  • Colonne "Date & heure" : le moment où l’action a été effectuée.
  • Colonne "Message" : le message éventuellement associé à l’occupation posée. Survoler le pictogramme (lettre soulignée) pour lire le message.
  • Colonne "Saisie" : indique le type d’action effectuée par l’opérateur.